28 août 2009

ACTIVATION DE LA BLACKSEAFOR


Le Caesar Lvovich Kunikov, navire de débarquement amphibie de la flotte Russe de la mer Noire sur la flotte est arrivé jeudi 6 août 2009 dans le port bulgare de Varna pour prendre part aux exercices navals de la BLACKSEAFOR.

Officiellement lancé a l'initiative de la Turquie en 2001, BLACKSEAFOR – force navale de la mer noire comprend la Turquie, la Bulgarie, l'Ukraine, la Roumanie, la Géorgie et la Russie – Cette force mène des opérations de recherche et sauvetage et de surveillance de l'environnement, et organise des visites de bonne volonté entre les pays de la mer Noire.
Selon l’accord BLACKSEAFOR Agreement, deux périodes d’activation sont organisées chaque année. D’autre part, la force navale peut être activée si 4 bâtiments sont rassemblés. Au sein de cette organisation, les décisions sont prises par consensus.
Sa charte affirme que cette force peut également être déployée pour les opérations de maintien de la paix sous un mandat des Nations unies ou l'OSCE.

Le 9 août, le commandement du groupe BLACKSEAFOR (Bulgarie, Géorgie, Roumanie, Russie, Turquie et Ukraine) est passé de l'Ukraine à la Bulgarie à l'occasion de la Journée de la Marine bulgare. Les commandants des flottes des pays riverains de la mer Noire ont participé à la cérémonie à Varna.
L’amiral Ukrainien Viktor Nosenko a rendu le commandement à son successeur l’Amiral Georgi Motev.
Ces dernières années, la Géorgie n’a pas participé aux manœuvres du groupe naval. La Russie a de plus déclaré qu’elle ne participerait pas à ces manœuvres si des bâtiments géorgiens y prenaient part.
La frégate Smeli sera le navire amiral de la force. La Bulgarie a pris le commandement tournant de la force navale pour une année. Le prochain pays sur la liste est la Géorgie….

RECEPTION DU PREMIER C17 DE L'OTAN



Arrivée du premier Boeing C-17 Globemaster III en Europe


Le 27 juillet 2009, une cérémonie a eu lieu à la base aérienne de Papa en Hongrie pour marquer l’arrivée du Boeing C-17 Globemaster III. Il s’agit du premier des trois avions dont l’Agence OTAN de gestion du transport aérien (NAMA) a fait l’acquisition dans le cadre de l’initiative pour la capacité de transport aérien stratégique (SAC),Les deux autres le seront respectivement en septembre et en octobre 2009. Deux appareils ont été acquis selon la procédure Foreign Military Sales (FMS) alors qu’un troisième appareil est fourni par l‘USAF au titre de sa contribution.
L’Unité de transport lourd (HAW), qui exploitera la flotte de C-17, a été activée pendant cette cérémonie, M. Szekeres ayant remis symboliquement le drapeau au colonel John Zazworsky, commandant de la HAW*1. Cette unité placée initialement sous le commandement d’un officier de l’US Air Force secondé par un officier suédois sera composée d’équipages provenant des pays contributeurs. Ces appareils conduiront des missions basées sur des besoins nationaux.Les appareils stationneront sur la base aérienne de Pápa (Hongrie) qui seront rattachés ces appareils, Plus de 130 personnels composeront cette unité.
Chaque État partenaire participe aux frais à hauteur d'un quota d'heures annuelles, à utiliser selon ses besoins pour des missions nationales, de l’UE et l'OTAN.Les États-Unis investissent 250 millions de dollars US pour un millier d'heures de vol et les pilotes étrangers sont entrainés dans des écoles de pilotage dans ce pays, les trois autres principaux contributeurs sont la Suède (550 heures de vol, vingt-cinq personnels civils et militaires suédois dont dix membres d'équipage), la Norvège et les Pays-Bas (dix à quinze millions d'euros pour environ 500 heures de vol par an). La Hongrie investira un total 1,5 milliards de forints, soit 1,8 % du programme. La Lituanie finance à hauteur de trois millions de litas soit 870 000 d'euro pour 45 heures de vol par an. La participation à la flotte de transport aérien reste ouverte à d'autres pays sous réserve de l’accord des membres du consortium.
Le C-17 est un gros porteur stratégique qui peut emporter 154 passagers, 102 parachutistes ou 76 655 kg de fret. il s'agit un avion très polyvalent. qui possède des volets hypersustentateurs, de puissants inverseurs de poussée et un train d'atterrissage robuste, ce qui le rend apte à décoller ou à se poser sur des pistes courtes et non aménagées situées sur des territoires éloignés.
*Les douze pays participants : dix pays de l’OTAN (la Bulgarie, l’Estonie, les États-Unis la Hongrie, la Lituanie, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, la Roumanie et la Slovénie) et deux Partenaires (la Finlande et la Suède).
*Heavy Airlift Wing


FEEDJIT Live Traffic Feed