31 mars 2010



EQUIPEMENT DES FORCES

Premier vol du LCH indien à BANGALORE
Le premier démonstrateur de l'hélicoptère Léger de Combat (LCH) indien s'est élevé pour la première fois dans le ciel du complexe d'hélicoptère de Bangalore ce 29 mars 2010. L'hélicoptère (LCH) a effectué un vol de 20 minutes selon le constructeur Hindustan Aeronautics. Il a permis au aux pilotes d'évoluer 0 basse vitesse, à différentes altitudes et à tester les différents systèmes de bord.
Les performance de l'hélicoptère seraient satisfaisante. Le LCH est basé sur des technologies développées pour Dhruv. Le LCH sera équipé de missiles en plus d'un canon monté sous le nez.
Photo Hindustan Aeronautics
RÈGLEMENTATION

La France prépare une nouvelle loi sur la piraterie

Alors que les pirates sont très actifs au large de la Somalie, la France prépare une loi pour mieux contrer ce fléau.
La commission des affaires étrangères et des forces armées du sénat a examiné le projet de loi relatif à la lutte contre la piraterie et à l’exercice des pouvoirs de police de l’Etat en mer.
Dans son communique la commission résume les principaux points de ce projet de loi Trois principaux volets :
- il tend d’abord à mettre en place dans notre droit un cadre juridique relatif à la répression de la piraterie, inspiré des stipulations de la Convention des Nations unies sur le droit de la Mer, dite convention de Montego Bay. Le projet de loi détermine ainsi les infractions pénales constitutives d’actes de piraterie, les modalités de recherche et de constatation de ces infractions, ainsi que les agents habilités à y procéder ;
- il reconnaît ensuite aux juridictions françaises une compétence « quasi universelle » pour juger des actes de piraterie commis hors du territoire national, quelle que soit la nationalité du navire ou des victimes. La compétence des juridictions françaises ne serait toutefois retenue que lorsque les auteurs seront appréhendés par des agents français et à défaut d’entente avec tout autre Etat, en particulier l’Etat dont les victimes sont des ressortissants ;
- il vise enfin à établir un régime sui generis pour la rétention à bord des personnes interpellées dans le cadre de l’action de l’Etat en mer, afin de se conformer aux observations de la Cour européenne des droits de l’homme dans son arrêt Medvedyev du 29 mars dernier. D’après le projet de loi, le procureur serait informé sans délai des mesures restrictives et privatives de liberté et, à l’issue d’un délai de quarante-huit heures, le juge de la liberté et de la détention devrait autoriser la prolongation de ces mesures, pour une durée de cinq jours, renouvelable.
La commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat a adopté 20 amendements.
Le plus important est que la commission a rejeté en revanche l’idée de retenir une compétence universelle des juridictions françaises pour juger des actes de piraterie, au regard notamment des précédents belge et espagnol et afin de privilégier un traitement judiciaire régional.
Dossier à suivre

EQUIPEMENT DES FORCES

L’armée espagnole se dote de MRAP pour son contingent en Afghanistan

L’Armée de terre espagnole a reçu les derniers des 63 RG31 commandés pour remplacer les blindés de type BMR en service en Afghanistan. Ces véhicules vont s’ajouter aux 93 véhicules tactiques protégés IVECO LINCE.
Le RG31 est un véhicule d’origine sud-africaine produit par la compagnie BAE Systems. Il s’agit d’un 4 × 4 protégé, tout-terrain et blindé de transport de personnels . Il est capable de transporter un groupe de neuf personnels et le conducteur sur une distance de 700 km.

Les véhicules livrés vont recevoir une tourelle télé-opérée Samson (RCWS, Remote Controlled Weapon Station) fournie par Israël. Ce véhicule a été spécialement conçu pour résister aux tirs d'armes légères, aux explosions de mines et au Engins explosifs improvises (EEI) grâce à sa forme en V. Ces véhicules sont équipés de brouilleurs contre les IEDS.

Les 100 RG-31 commandés jusqu'à maintenant par l’Espagne se repartissent de la manière suivante : 85 transports de troupe avec tourelle, 10 ambulances blindées et 5 véhicules de commandement. Ils sont fabriqués General Dynamics Santa Bárbara Sistemas situés á Alcalá de Guadaira (Sevilla) à partir de des pièces fournies par la compagnie BAE Systems Afrique du Sud. Le montant de la commande s’est élevé à 64 millions d’euros.

Les ambulances disposent d’une nouvelle application pour la transmission en temps réel des indicateurs biomédicaux des patients, grâce à l'accord signé entre le ministère de la Défense et la Corporación Sanitaria Parc Tauli, Sabadell . Il s’agit de télétransmettre en Espagne les données vitales concernant les blessés. L’adaptation de cet équipement est une première pour ce type d'ambulance.
Les livraisons de véhicules RG-31 a commencé le 27 Octobre 2009 a partir de la base aérienne de Torrejon et vient de s’achever le 27 mars sous les yeux de la Ministre de la Défense, Mme Carme Chacon.

29 mars 2010


EQUIPEMENT DES FORCES
La suède et la Norvège commandent 48 pièces d'artillerie ARCHER de 155 MM

BAE Systems va produire 48 pièces d'artillerie Archer de 155mm et les systèmes de manutention de munitions associés pour une valeur de 202.07m $. La compagnie BAE a annoncé que les agences d'achat FMV (suède) et FLO (Norvège) avaient lancés l'achat de ces équipements d'artillerie pour les armées Suédoises et Norvégiennes.
L 'Archer est un système d'artillerie haute mobilité, très automatisée spécialement conçu pour des déploiements rapides. Il combine la puissance de feu du canon B05 FH77 de BAE de 52 calibres avec un châssis Volvo A30E commercial modifié. Il s'agit donc d'un véhicule articulé 6 × 6 qui peut atteindre sur route la vitesse de 70 km /h. L'équipage qui se compose de 3 à 4 hommes est protégé dans une cabine blindée. Il est aérotransportable par l'avion A400 M.
Le système Archer peut tirer la gamme complète de munitions de l'OTAN, y compris le projectile BONUS. Sa portée actuelle est de 40 kilomètres mais pourrait atteindre 60 kilomètres avec l'obus M982 Excalibur. Le système dispose de 40 obus embarqués dont 20 immédiatement disponibles. Les systèmes seront livrés au cours de l'année 2011.
photo FMV Suède

28 mars 2010

L'inde a reçu le second avion d'alerte avancé et de Contrôle Phalcon

Le 25 Mar 2010, le second des trois systèmes israéliens d'alerte avancée et de contrôle est arrivé sur la base aérienne de Jamnagar, donnant ainsi un capteur supplémentaire pour une surveillance aérienne étendue au dessus de l'Inde. Ce second AWACS est arrivé sur la côte ouest de l'Inde en provenance d'Israël dans la soirée. Il sera déployé à Agra dans le nord du pays selon des responsable de l'Indian air force (IAF). Avec l'arrivée de cet appareil l'IAF peut couvrir l'est et l'ouest du pays en même temps ; avec le troisième appareil ce sera le cas pour toute la péninsule. Le système est dédié à la détection des missiles de croisière hostiles, des drones et des avions sur un rayon de plusieurs centaines de kilomètres. Il sert aussi à diriger des opérations de défense aériennes.

Le premier exemplaire a été livré au début de l'année 2009 avec de nombreux mois de retard. L’entreprise Israël Aerospace Industries a construit le Phalcon autour d'un radar AESA ELTA EL/M-2075 bande L, puis y a adjoint des équipements électroniques de recueil de renseignements (ELINT et COMINT). Le système peut également recevoir des transmissions d'autres radars au sol ou d'unité antiaériennes et utilise la fusion des capteurs pour fournir une image complète de l'espace sur plusieurs centaines de kilomètres.
Cette capacité est un maillon important dans les plans de l'IAF d'établir un réseau intégré de Commandement aérien et de contrôle (IACCS) . Le montant du contrat serait de l’ordre de1.1 milliard $.

27 mars 2010



Arrivée des premiers Super Hornet australiens

L'armée de l'air australienne a reçu le 26 mars 2010, les cinq premiers Boeing F/A-18F Super Hornet commandés. Soixante personnels de la Royal Australian Air force avaient été déployés aux Etats-Unis pour préparer le vol des ces appareils. Les chasseurs sont arrivés sur la base aérienne d'Amberley (Queensland) à 13H34 (heure locale) accompagné par quelques F111. Les appareils (202 à 206) ont effectué une halte à Auckland (Nouvelle Zélande) avec un KC 10 ravitailleur (Omega Tanker) et le C17 qui les accompagnaient.
Le Super Hornet, baptisé ‘Rhinos’ sera mis en œuvre par le 1er et 6 ème Squadron à la prestigieuse histoire. Une partie de ces appareils (12) pourraient être adaptés au standard EA 18 Growler ultérieurement. Ce chasseur multi-rôle est le seul avion de combat neuf à rejoindre l'inventaire de la Royal Australian Air force depuis 25 ans. Il remplacera le F-111 en service depuis 37 ans.
D'un coup approximatif de 50 million $; le Super Hornet qui peut voler à 1900km/h bénéficie d'un armement de pointe, comprenant des missiles Sidewinder, Harpoon, antiradar et bombes à guidage laser.
Le Ministre de la Défense, John Faulkner a déclaré que l'arrivée de cet appareil marquait l'ouverture d'un nouveau chapitre pour la force aérienne. Cet appareil fera le lien avant l'arrivée du Joint Strike Fighter et permettra au pays de maintenir une supériorité aérienne régionale. Le projet « Super Hornet » a été conduit en temps et en heure sans dépassement budgétaire. S'il ressemble au modèle classique acquis par l'Australie dans les années 80 ; il est d'une autre génération en ce qui concerne la motorisation, l'armement, l'avionique.
Depuis quelques années, l'Australie a lancé un programme de remplacement de ses matériels aériens. L'avion de transport C17, l'appareil d'alerte avancé Boeing 737 AEW&C et bien sur le fameux JSF sont les principaux programmes en cours. L’Europe fournira des ravitailleurs en vol A330.

26 mars 2010

photo channelnewasia.com
Le commandant suprême des forces armées suédoise à Singapour

Le commandant suprême des forces armées suédoises le General Sverker Goranson a été recu mardi 23 mars 2010 par le premier ministre adjoint et ministre de la défense Mr Teo Chee Hean. Il a aussi rencontré le chef d'état-major le Lieutenant-General Desmond Kuek. Cette visite illustre la coopération et les liens étroits qui unissent Singapour et la suède dans le domaine de la défense.
Dans le domaine maritime, la coopération entre les deux pays est particulièrement développé. Les forces armées suédoises ont fourni un appui important lors de la création de la force sous-marine Singapourienne.
En 1995, Singapour a acquis auprès de la Suède, quatre sous-marins de la classe challenger qui dataient de la fin des années 60. Ces submersibles d'une longueur de 51 mètres déplacent en plongée 1200 tonnes. Le dernier d'entre eux a été livré en 2001 après des nombreuses modifications. Ces sous-marins sont encore en service à l'heure actuelle au sein d'une flottille.

En novembre 2005, le constructeur Kockums a signé un contrat estimé à 128 millions de dollars avec le ministère de la Défense singapourien. L'industriel a racheté les sous-marins Västergötland et Hälsingland à la marine royale suédoise, les a « tropicalisé» (installation de l'air conditionné, nouvelle peinture anticorrosion, etc),et adjoint un système AIP avant de les livrer à la marine de la République de Singapour courant 2010.

De nombreuses marine de la région se dotent aussi de forces sous marine. La Malaisie figure au rang de celles-ci avec la montée en puissance de ses sous-marins de typee scorpène. Les deux bâtiments, d'une longueur de 67.5 mètre et d'un déplacement de 2000 tonnes en plongée, seront prochainement opérationnels.


photo: Launching of the Archer Peter Nilsson (Kockums AB)

25 mars 2010



Livraison d'un lot de MI 35 à la Force aérienne Brésilienne

La Russie a livré un premier lot d'hélicoptères de combat Mi-35M au Brésil, a annoncé jeudi Sergueï Svetchnikov, chef de la délégation de l'agence russe d'exportation d'armes Rosoboronexport au Salon aérospatial international FIDAE-2010 qui se déroule à Santiago, au Chili.
"Trois hélicoptères Mi-35M ont été remis à l'armée de l'air brésilienne à la veille du Salon", a indiqué M.Svetchnikov avant de rappeler que le contrat russo-brésilien de 2008 prévoyait la livraison de 12 hélicoptères pour 150 millions de dollars.
L'hélicoptère Mi-35M, une version modernisée de l'hélicoptère d'attaque qui porte au Brésil la dénomination de AH2 Sabre. Il s'agit d'une version très sophistiqué qui permet le combat de nuit et de jour, permettant de tirer des missiles ou roquettes de 80 et de 122 mm. Les appareils disposent d'un canon de GSh-23L 23mm et sont équipés d'une optique GOES-342 contenant une caméra de télévision à bas niveau de lumière, un désignateur laser, un FLIR, et une caméra infrarouge Cet aéronef peut aussi transporter dans sa soute huit parachutistes, quatre blessés ou 1,5 t de fret.
Selon certaines sources trois de ces appareils ont été livrés le 16 décembre 2009 ainsi que le simulateur de vol. les livraisons devraient s’étaler jusqu’ à l’automne 2011.

L'AH-2 Sabre sera déployé dans le district de Rondônia car, selon la FAB, il permettra d’ accroître la présence militaire dans l'Amazonie. L'escadron aura pour mission de lutter contre le trafic de drogue à la frontière et pourra mener des missions CSAR, grâce à sa capacité de transport. Cet hélicoptère sera un des plus performants déployés dans la région.
Source: RIA Novosti

Mise à jour n°1
18 Avril 2010
arrivée des MI 35 sur la base aérienne 19

24 mars 2010


Début des livraisons des systèmes antiaériens Pantsir-S1 à l’Algérie


Conformément à un accord signé auparavant, la Russie a commencé à livrer en Algérie un lot de systèmes antiaériens Pantsir-S1, a annoncé mercredi à RIA Novosti une source au ministère russe de la Défense, sous couvert d'anonymat.

"Conformément à l'accord signé en 2006, 38 systèmes antiaériens Pantsir-S1 seront fournis à l'Algérie pour un montant de plus de 500 millions de dollars. Les systèmes seront livrés au cours des années 2010-2011", a précisé l'interlocuteur de l'agence officielle russe.

Le développement de ce système d'arme sol-air à courte et moyenne portée a débuté en 1990. Le prototype achevé en 1994 a été présenté au salon MAKS-1995 mais Le développement du système a été arrêté en raison de la situation économique en Russie. Les Émirats Arabes Unis ont financé les derniers études du Pantsir-S1 et ont permis son lancement en 2000.
Le système d’arme 2A38M combine sur un shelter monté sur camion, deux canons de 30 mm alimenté à raison de 700 coups par tube et de missile sol-air d'une portée de 20 kilomètres. le Pantsir-S1 dispose d'un radar d'acquisition d'une portée maximale de 32 à 36 km. 12 missiles d’une portée de vingt kilomètres sont prêts au tir ; ils peuvent atteindre un aéronef jusqu'à une altitude théorique de 10000 mètres. Le Pantsir peut faire feu en roulant à vitesse réduite mais est doté de vérins qui le stabilisent pour le tir aux canons.
Source RIA Novosti, photo constructeur

23 mars 2010


Premier ravitaillement en vol pour Force aérienne pakistanaise

Durant l' exercice majeur High Mark 2010 des appareils de la force aérienne pakistanaise ont démontré pour la première fois de leur histoire leur capacité à effectuer un ravitaillement en vol.

Dimanche, deux avions de chasse de la Pakistan Air Force (PAF),ont effectué un ravitaillement auprès d'un Il-78MP. L'exercice qui se déroule sur une vaste étendue, implique les autres armées, toutes les bases aériennes et les base avancées dans des conditions très proches de la réalité.
Deux Il-78MP avions ravitailleurs Midas étaient arrivés au Pakistan, au début du mois de décembre 2009. Cet appareil fait partie d'un lot achetés à auprès de l'Ukraine en 2008 pour constituer l‘ossature d‘une flotte de ravitailleurs.

Trente Mirage III-Rose-I vont été équipés pour le ravitaillement en vol et constitueront avec les J17, une première capacité pour la force aérienne pakistanaise. Le ravitaillement des F16 passe par l'acquisition de ravitailleurs C135 ou A330.
Le J17 ainsi que le Saab 2000 participent pour la première fois à cette exercice

Source et photo courtesy APP

22 mars 2010


L'AUSTRALIE passe commande de 7 CH47F

Le ministère de la défense australien a annoncé le 20 mars que la Defence Materiel Organisation (DMO) avait signé un contrat avec l'US Army Security Assistance Command (vente FMS) pour l'acquisition de sept hélicoptères CH-47F Chinook, deux simulateurs et des pièces de rechange associées.

Ces aéronefs vont remplacer la flotte existante de six hélicoptères Chinook CH-47D exploitée par l'escadron C du 5ème régiment de l'aviation de l'armée de terre basée à Townsville. Les deux premiers appareils sont prévues d’entrer en service en 2014, tous les sept seraient livrés d'ici 2017.

La production du CH47 F a débuté en 2006 et ce standard est censé durer jusqu'aux années 2030. Les principales modifications portent sur la motorisation, l'avionique et diverses nombreuses améliorations techniques. Cet appareil peut transporter jusqu’à 33 personnels équipés.
L'US Army a reçu ses premiers exemplaires (48) en 2008 , les Pays Bas en ont commandé 6 exemplaires alors que la Grande Bretagne en a commandé 24.

CH47F photo US Army

20 mars 2010

L’artillerie de Singapour


1. organisation

Les forces armées de Singapour sont parmi les plus modernes du Sud-est asiatique et mettent en œuvres des technologies et systèmes d'armes qui constituent autant de multiplicateurs de force. Le pays conscient des capacités de son voisin, la Malaisie cherche à disposer de capacités équivalentes voir supérieures.

L'artillerie est une des composantes essentielles de l'armée de terre de Singapour. Le corps de manœuvre est constitué par trois divisions interarmes, c’est à dire les 3eme 6eme et 9eme Division. Ces unités sont composées de formations d’active et de réserves mise sur pied à la mobilisation. Chacune dispose théoriquement de deux régiments d'artillerie mais une certaine discrétion règne sur l'organisation de l'artillerie. En 2004, le pays semblait disposer de 12 bataillons d'artillerie ; aujourd'hui ce chiffre pourrait tourner autour d'une petite dizaine en comptant le nombre de pièce en ligne.

Quatre bataillons constituent l'ossature de cette force.
La 3 ème division dispose de deux régiments d’artillerie; le 20 SA (Singapore Artillery battalion) basé à Amoy Quee Camp et le 21 SA (Kranji Camp II).

La composition des autres artilleries divisionnaires est moins claire; deux autres bataillons sont souvent cités dans la documentation accessible au public :
Le 23ème bataillon d'artillerie met en œuvre des obusiers les nouveaux obusiers PEGASUS.
Le 24ème bataillon est cité souvent comme une des meilleures unités d'artillerie. Il dispose entre d'une unité équipée du radar de contre-batterie ARTHUR monté sur le châssis BV206.

2. Matériels utilisés

En 1973, Les forces armées de Singapour ont acquis des obusiers israéliens M68 155mm et le 23 SAB, a été crée. Depuis cette date SINGAPOUR a acquit au cours des dernières décennies une maitrise importante dans le domaine des pièces d'artillerie et propose désormais ses matériels à l'exportation. Le premier obusier de conception nationale, le FH-88 est entré en service en 1988.
Quelques pièces d'origine françaises ou israéliennes figurent encore à l'inventaire mais sont remplacés au fur et a mesure de la mise en service de nouveaux équipements. Les Etats-Unis fournissent à compter de cette année le HIMARS donnant ainsi des capacités inégalées aux forces armées de Singapour.

GIAT 105 LG1
L’obusier LG1 est une pièce d’artillerie tractée de 105 mm d'origine française qui se caractérise par une faible masse et une grande précision. 39 exemplaires de ce matériels ont été livrés entre 1992 et 1993. Ces équipement seraient actuellement stockés.


source (wikipedia dave 1185)
PEGASUS
Le Singapore Light Weight obusier (SLWH) Pegasus est une pièce d'artillerie tractée transportable par hélicoptère de 39 calibres. Développé conjointement par les Forces armées de Singapour (SAF), Defence Science and Technology Agency (DSTA) et ST Kinetics, ce matériel a été commandé le 28 Octobre 2005 pour remplacer le obusier français GIAT LG1 de 105 mm actuellement en service dans l'artillerie.

source (wikipedia dave 1185)
FH-2000
Le FH-2000 est un obusier tracte développés le constructeur Singapore Technologies Engineering pour le compte des forces armées de Singapour. Il s’agit d’un canon de 155 mm / 52-calibre d’une portée maximale de 42 kilomètres utilisant des munitions à charge additionnelle. Son équipage se compose de huit personnels. Il est équipé d’un moteur de 75 CV qui lui permet de se mouvoir a une vitesse de 10 kilomètres par heure.plus de cinquante de ces matériels seraient en service.

PRIMUS
Le Singapour Self-Propelled Howitzer 1 (SSPH 1) Primus est un canon automoteur d'artillerie de 155 mm. Il a 3 été développé conjointement par les Forces armées de Singapour (SAF), Defence Science and Technology Agency (DSTA) et Singapore Technologies Kinetics (ST Kinetics). Il a été mis en service au sein des forces armées de Singapour en 2003.

Ce matériel est installé sur le châssis de l’automoteur américain M109. Un certain nombre de composant sont communs avec le véhicule de combat d'infanterie (VCI), un certain nombre de domaines importants et a un bloc d'alimentation neuf similaire à celui de véhicule à ST Bionix Kinetics ce qui est déjà en service.
54 de ces matériels seraient opérationnels .

HIMARS (M142 High Mobility Artillery Rocket System )
Singapour a commandé aux États-Unis 18 HIMARS avec une livraison prévue en 2010 ; les premiers tirs ont été réalisés à Fort Sill (Oklahoma) en fin d'année 2009. Le système mis en œuvre par trois personnels est monté sur un camion haute mobilité et porte un panier de six roquettes remplis de sous-munitions capable de pénétrer 10 cm de blindage.
Les personnels du 23ème ont été les premiers formés sur ce nouveau matériel.

source (US Army)
3. Coopération internationale

Comme les autres armées, l'artillerie a besoin de se déployer à l'extérieur de l'ile pour s'entrainer dans des conditions réalistes.
Depuis 1997, des unités d'artillerie participent chaque année aux exercices Thunder Warrior en Nouvelle Zélande. Le dernier s'est déroulé du 20 Janvier au 5 Février 2010 ; plus de 500 artilleurs singapouriens y ont pris part.

Chaque année Singapour et l'armée indienne mènent aussi des entrainements conjoints tir d'artillerie. L'exercice baptisé agni warrior, a vu l'engagement cette année de soldats des 23ème et 24ème bataillon, ainsi que du 28ème régiment d'artillerie indien.

Conclusion
En 40 années d'existence, l'artillerie et les forces armées de Singapour ont acquis de solides capacités qui font d'elles une des meilleures armées d'Asie. Engagées dans un processus de numérisation et d'intégration interarmées, disposant de moyens précis à longue distance, l'artillerie est considérée a Singapour comme une arme d'élite. Elle mérite bien cette réputation.

Les Etats-Unis vont fournir 13 hélicoptères AH-1F Cobra au Pakistan

Les États-Unis vont fournir 13 hélicoptères AH-1F Cobra au Pakistan afin d' être utilisés comme pièces de rechange dans sa flotte d'hélicoptères. L'ambassade des Etats-Unis a annoncé mercredi : "Les hélicoptères seront expédiés à partir d'un établissement américain, en Alabama, au cours de l'année. Ces hélicoptères sont partie intégrante d'un vaste contrat passé en 2007 en vertu duquel le Pakistan a également acheté et rénové 12 AH-1F Cobras » précise le communiqué.

Au cours des trois dernières années, l’assistance des Etats-Unis au Pakistan s'est élevée à plus de 4 milliards de dollars, avec des projets d'assistance médicale, dans le domaine de l'éducation, la reconstruction l'agriculture et d'autres projets éducatifs. Les États-Unis ont également financé et assuré la formation de plus de 370 officiers de l'armée pakistanaise dans de nombreux domaines.
Asia Defence

15 mars 2010

Echec du tir d'un missile anti-missile indien

Photo: courtesy Ajai Shukla
Time of india 15 mars 2010
L'inde a procédé lundi 15 mars 2010 a un essai d'interception d'un missile balistique par un système anti-missile national. Le test a été mené contre un missile cible Prithvi lancé depuis le pas de tir de Chandipur à partir d'un intercepteur depuis l'Île de Wheeler distante de 70 kilomètres.
Le test du missile intercepteur indien ADD (advanced air defence) lundi a été un échec, a rapporté l'agence de Presse Trust of India. Le missile cible Prithvi. lancé à 10.02 heures d'un lanceur mobile du complexe de lancement n'a pu être intercepté par le missile anti-missile AAD de 7 mètres de long pour des raisons encore non élucidées. Le missile a terminé sa course en mer.
600 familles qui résident près du site de lancement avaient été évacués pour des raisons de sécurité.
Source TIMES OF INDIA,NOVOSTI, DNA INDIA.

Photo : Frontier India defense and strategic news service

14 mars 2010

1° vol de l'hélicoptère coréen SURION


L'Administration de Programme d'Acquisition de Défense de la Corée du Sud (DAPA) a annoncé le vol du premier prototype de l'hélicoptère SURION, co-développé par des Industries d'Aérospatiale de Corée (KAI) et Eurocopter le 10 mars 2010.

Le vol de 30 minutes a eu lieu sur la base aérienne dans Sacheon à environ 430 kilomètres au sud-est de Séoul. Le programme Korea Utility Helicopter (KUH) lancé en 2006 vise à doter la Corée du Sud de 245 hélicoptères transport de troupe pour remplacer les hélicoptères américains UH-1H and MD 500 vieillissants. La production initiale pourrait débuter à la fin de l 'année 2010. "

En juin 2006, KAI et Eurocopter avaient remporté ensemble le contrat de 1.1 milliards de $ pour la recherche et développement de cet appareil. Le contrat de production pourrait être signé en 2011.Les sociétés planifient de fonder une joint-venture pour commercialiser cet appareil l'exportation.

Le SURION peut atteindre une vitesse supérieure de 240 kilomètres par heure et transporter deux pilotes et 11 soldats. Il dispose de détecteur de départ de missile, de lance leurres et d'un système de contre mesures électroniques.
(SOURCE ASIAN DEFENCE)
désolé pour ces mois de silence. je vais tenter de poster régulièrement des informations pertinentes.

FEEDJIT Live Traffic Feed