12 juil. 2010


Brèves avant un départ en vacances du 14 juillet au 02 août

L'agence novosti annonce que la Russie va fournir des MI17 à l'Afghanistan
La Russie fournira à l'Afghanistan 21 hélicoptères de transport Mi-17, selon la chaîne de télévision Afghane Tolo. Le contrat d'une valeur de 300 millions de $ a été conclu avec « l'approbation de l'OTAN ».
L'Armée de l'air Afghane a actuellement 25 hélicoptères Mi-17, qui sont largement utilisés pour le transport de personnels, de matériels, les missions d'évacuation sanitaires. L'Afghanistan envisage d'augmenter le nombre de ses d'hélicoptères Mi-17 et disposer de 56 machines avant 2012.
Selon la chaîne, chaque hélicoptère coûtera en fonction de son équipement de 12 à 15 millions de dollars, le prix global du contrat de livraisons des Mi-17 en Afghanistan étant estimé à près de 300 millions de dollars.

La marine indienne n'a pas de chance ces dernières semaines
Deux évènements tragiques attirent l'attention.

Un tragique accident de tir a couté la vie à un amiral
Le vice-amiral SS Jamwal, le Chef d'état-major du Commandement Naval Sud basé à Kochi est décédé des suites d'un accident de tir au pistolet. Cet officier un des plus jeunes amiraux avait servi comme attaché naval à Moscou.

Courtesy : Kochi PRO/ BLOG Chindits

Deux sous-marins d'attaque de la classe kilo 877EKM sont entrés en collision dans la base navale de Mumbai.

Selon des sources officielles, l'accident serait mineur et a eu lieu lorsque l' INS Sindhukesri au mouillage a été heurté par l'INS Sindhuratna qui revenait de patrouille. Une commission d'enquête va déterminer les causes de l'accident. 160 membres d 'équipages se trouvaient a bord des deux submersibles lors de l'incident.


10 juil. 2010

Dossier thématique


Aggravation de la situation en Somalie


La situation s'est aggravée ces derniers jours en Somalie et particulièrement a Mogadiscio. Le gouvernement fédéral de transition semble vaciller malgré les différentes initiatives pour le soutenir. L'AMISOM, la force de l'Union africaine est en première ligne face aux miliciens pro islamistes, Cette force qui devait compter 8000 hommes atteint encore aujourd'hui à peine 6000 soldats à l'équipement insuffisant pour mener sa mission.
L'armée somalienne est elle aussi en grande difficultés et ses personnels désertent facilement au gré des évènements.

À l’issue d’un sommet extraordinaire de l’IGAD tenu à Addis-Abeba, les pays membres ont décidé « de déployer immédiatement 2000 soldats de maintien de la paix au sein de l’AMISOM » et ont demandé « aux chefs d’état-majors des États membres d’organiser une réunion d’urgence pour soumettre à la Commission de l’Union africaine un plan d’action ».

L'organisation régionale est composée de sept pays: Ouganda, Ethiopie, Djibouti, Kenya, Soudan, Somalie mais le septième, l'Erythrée, est actuellement suspendu. Il y a quelques heures encore, le ministre érythréen de l'information appelait les pays d'Afrique de l'est à se mobiliser pour renforcer le maigre contingent de l'AMISOM. La France aurait demande à l'Ouganda et au Burundi de fournir des troupes supplémentaires. De nombreux pays comme le Nigéria, l'Algérie, Ghana, Malawi ont déclaré qu'ils allaient envoyer des troupes...


La situation est très difficile pour les personnels de l'AMISOM, sans cesse pris pour cible par les insurgés, mal équipés et mal rémunérés. Une mutinerie avait d'ailleurs éclaté en 2009 au sein du contingent burundais et 33 soldats de ce pays ont été poursuivis pour s'être révoltés alors qu'ils servaient au sein de la force .

Le soutien fourni par l' Union Africaine est en deçà des standards des Nations Unies et limite l'action de la force. L'Union Européenne, les États-Unis et des pays sur des bases bilatérales appuient le mission. L'OTAN a assuré le déploiement de certains de ces bataillons. Malgré cela l'AMISOM ne parvient pas à s'imposer.


Documents sur les conditions de vie des personnels de l'AMISOM
Reportage France 24 (en anglais)


Enfin, l'AMISOM est accusée régulièrement d'effectuer des tirs sans discrimination après avoir été prise à partie par les insurgés. Un rapport de l'organisation Human Right Watch du printemps 2009 visant toutes les parties au conflit l'accuse de d'agir sans discernement.

Menaces des Shebab
Plusieurs centaines de militants shebab ont juré mercredi, à Beledweyne, dans le centre de la Somalie, d'intensifier leur jihad contre les troupes de l'Union africaine, selon un journaliste de l'AFP. "Une nouvelle phase de recrutement a déjà débuté à travers le pays pour un jihad uni contre l'ennemi, dont le but est détruire notre religion et notre intégrité", a affirmé le leader shebab.



L’armée ougandaise a rejeté mardi les menaces du chef des milices islamistes radicales somaliennes shebab, celui-ci ayant déclaré qu’il lancerait des attaques contre l’Ouganda et le Burundi parce que ces pays ont déployé des forces de paix dans le pays ravagé par la guerre. L'armée ougandaise, qui dirige la mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) a demandé encore récemment, que cette mission soit étendue pour devenir une mission de l'ONU.

Retour sur l'histoire récente de la Somalie par Stéphane Mantoux

photos AMISOM

8 juil. 2010


Début de l’activité opérationnelle du satellite israélien OFEQ 9

Israël a lancé le satellite OFEQ9 depuis la base aérienne de Palmachim au sud de Tel Aviv le 22 juin. Il s’agit du sixième satellite de la famille Ofeq qui signifie Horizon en hébreu. Le premier d’entre eux est Ofeq 3 qui fut lancé en 1995.
Ofeq 9, petit satellite de la gamme des 300 kg, a commencé à envoyer ses premières images la semaine dernière. Cet engin est doté d’une nouvelle caméra haute résolution développée par Elbit Systems' EL-OP. Il s’agirait selon Aviation Week du système dénommé 'Neptune. En orbite à 600 kilomètres d’altitude, ses senseurs enregistrent des images en noir et blanc et couleur avec une résolution de 0.5 mètre (mono) et 2m (PAN).

Ces satellites ont comme particularité d’être les seuls au monde à pouvoir être lancés en orbite rétrograde, de sorte que les débris de lancement tombent en méditerranéenne, et pas sur les arabes voisins.

Il a rejoint ainsi les autres satellites espions actifs dans la série Ofek déjà en orbite autour de la terre.
Ces satellite évoluent sur une orbite basse et font le tour de la terre en 90 minutes. Les satellites effectuent ainsi près de six passages de jour sur la zone du Moyen Orient (par 24 heures). A chaque passage, un satellite couvre une bande de 7 kilomètres de large.

De plus, Israël exploite un satellite radar à synthèse d'ouverture TecSAR, lancé en 2008 par une fusée indienne et dispose des droits exclusifs de deux satellites optiques EROS-A et EROS-B1 .


Selon le journal le temps, A Tel-Aviv, les chroniqueurs spécialisés ne cachent pas qu’Ofek 9 a pour mission principale d’espionner l’Iran et d’autres pays hostiles, dont la Syrie.

Ce nouveau satellite donne à Israël une capacité accrue de surveillance des pays voisins. Le pays dispose donc maintenant de six satellites pour assurer une couverture des zones sensibles.

All photos credit: Israel Aerospace Industries

7 juil. 2010

Alors que le Pakistan reçoit de nouveaux F16 BLock 52, L'inde célèbre la présentation du TEJAS naval
Alors que le Pakistan reçoit ses premiers F16 Block 52, l' Indian Air Force (IAF) et la marine indienne fêtent leur appareil national le TEJAS. Le ministre de la défense a approuvé l'achat d'une tranche supplémentaire de 20 appareils en plus des 28 déjà commandés. Ceux-ci sont construits par la société Hindustan Aeronautics Ltd (HAL).

Le conseil des acquisitions de défense (defence acquisition council) a approuvé cette décision. Le TEJAS est toujours en cours de développement par Aeronautical Development Agency (ADA). Cette commande supplémentaire est censé booster le programme qui en raison de ses retards successifs a un avenir incertain. Maintenant, le LCA est une réalité", a déclaré le ministre de la défense
Le Tejas a été conçu dans les années 1980 pour remplacer la flotte vieillissante de MiG-21 russes avions.Le projet a été lancé par le gouvernement en 1990,le premier appareil a volé en 2001. Depuis, 12 avions ont effectué 1400 vols de test.

Le même ministre a ordonné la commande de 124 chars Arjun ; il y a quelques mois. Il s'agit sans doute d'une ultime tentative de soutien à l'industrie nationale qui éprouve de grandes difficultés à finaliser ses productions.

Livraison des premiers F16 Block 52 au Pakistan

Le Pakistan vient de prendre livraison de trois F16 block 52. Il s’agit d’un premier lot de deux appareils biplaces et d’un monoplace. Ils ont rejoint le Pakistan par voie aérienne et ont atterri sur le 26 juin sur la base aérienne de shahbaz à Jacobabad. Ils ont ainsi transité le 22 juin aux Acores.

La PAF, souhaite associer au sein de sa force aérienne des avions de chasse occidentaux, ainsi que des appareils chinois comme le JF-17 et potentiellement le J-10B.


photo Pakistan Air Force

6 juil. 2010

Exercice sino pakistanais de lutte anti-terroriste
La Chine et le Pakistan ont démarré ensemble un exercice d'entrainement au contreterrorisme dans la ville de Qingtongxia dans la région semi autonome de Ningxia. Une centaine de personnels pakistanais a atterri en Chine en provenance de la base aérienne de la PAF à Chaklala pour participer à cet exercice qui se terminera le 11 juillet.

Selon le commandant du Secteur Militaire de Lanzhou: « Cet exercice commun a une portée importante et témoigne de la consolidation de l'amitié entre les deux pays et leurs armées, l'amélioration de leurs capacités à combattre le terrorisme ».

Cet exercice coïncide avec la visite du président pakistanais en Chine. Les deux pays doivent signer des accords de coopération dans plusieurs domaines, dont l'agriculture, la santé, la science et la technologie. La Chine et le Pakistan ont annoncé qu'ils allaient marcher ensemble contre le terrorisme. De quoi inquiéter les Etats-Unis...

L'exercice se déroulera sur onze jours et sera conduit en trois phases avec des échanges entre équipes de Forces Spéciales des deux pays.
Cet exercice est le troisième du nom, est largement médiatisé et s'apparenterait plutôt à un ensemble de démonstration qu'a un réel exercice. Chaque pays a pu vanter les mérites de ses équipements dans ce domaine d'ordinaire très discret.


5 juil. 2010


Livraison imminente de la première batterie de missile sol-air Spada 2000 au Pakistan

La Pakistan Air Force (PAF) a commandé en 2007 plusieurs batteries de défense antiaérienne Spada2000 avec un lot de 750 missiles Aspide. La presse annonce que le Pakistan va tester le système de défense au cours de ce mois de juillet 2010. La livraison des dix batteries commandées devrait être achevée avant 2013.

Le système Spada 2000 a été évalué par la PAF en 2006 et a été sélectionné au détriment de plusieurs systèmes concurrents. Il s'agit d'un système de défense sol-air à basse et moyenne altitude avec un radar d'une portée de 60 Km produit par MBDA (autrefois Alenia Marconi Systems).
Il est fortement automatisé et fonctionne en tout temps, de jour comme de nuit. Le système a un temps de réaction extrêmement court et exige très peu d'opérateurs. L'unité peut opérer indépendamment ou peut être intégrée avec des centres de défense aérienne nationaux.
Le Spada 2000 est constitué de modules intégrés dans des shelters. qui fournissent une haute mobilité tactique et stratégique. Le système consiste en centre de détection et deux ou quatre sections de tir, chaque section équipée de deux lance-missiles. Chaque lance-missiles dispose de six Aspide prêts-au tir.

Des essais de tirs vont être réalisés au cours du 2ème semestre 2010. Le système devra ensuite intégré au système de défense de la PAF. L'Aspide 2000 serait crédité d'un taux de succès excédant 97 % sur plus de 600 missiles tirés dans le monde entier. Spada 2000 est en service en Italie et en Espagne et au sein de la force aérienne koweïtienne.

En février 2008, MBDA a lancé la construction d'installations à Karachi pour assurer la maintenance des systèmes pakistanais.

Le Pakistan dispose en terme de défense sol-air plusieurs milliers de systèmes sol air très courte portée. L'armée de terre met en œuvre plus de 2500 ANZA Mk1/Mk2 de conception nationale aux caractéristiques comparables aux SA7. 60 FIM-92A STINGER quelques HN-5A; 230 Mistral et 2000 RBS-7 complètent cet équipement.
L'armée de l'air met en oeuvre plus de 144 Crotale qui seront remplacés par les SPADA 2000 ainsi que des SA-2 Guideline déjà anciens.
Le Pakistan est en discussion avec la Chine pour acquérir la version chinoise haute altitude du système sol-air russe SU-300. Le même que l'Iran n'arrive pas à obtenir de la Russie à la suite de pressions américaines.
photo constructeur

4 juil. 2010



Plusieurs dizaines de milliers de militaires russes, des navires et des avions participent à l'exercice Vostok-2010

Conformément au projet de préparation des forces armées pour 2010, des exercices de grande envergure Vostok-2010 se tiendront du 29 juin au 8 juillet sous le commandement du chef d'État-major général russe." Ces exercices se dérouleront en en Sibérie et en Extrême-Orient et seront de nature purement défensive, a déclaré lundi le chef d'état-major général des forces armées russes, Nikolay Makarov.

Les exercices "Vostok-2010", les plus importants de cette année, font suite aux exercices militaires "Osen-2009" organisés en 2009 dans l'ouest de la Russie et en Biélorussie, a affirmé le général Makarov, cité par des médias russes. Vostok est un mot russe signifiant « orient » .
Ces exercices mobiliseront des dizaines de milliers de personnels au sol , les forces spatiales, les troupes de missiles balistiques, l'aviation stratégique et la marine de guerre. Au moins 20,000 personnels, jusqu'à 70 avions de guerre et 30 navires de guerre prennent part aux exercices sur 15 terrains d'entraînement.

Dans le ciel
«Il s’agit de roder l’appui aérien d’une opération terrestre, le débarquement du personnel et du matériel, la reconnaissance aérienne et des frappes sur les positions d’un ennemi conventionnel », a indiqué un officiel russe

Des Tu-95MS (désigné Bear par l’Otan) et Tu-22M3 (Backfire), des ravitailleurs Il-78 (Midas), des cargos Il-76 (Candid) et An-12 (Cub), ainsi que des avions radars A-50 (Mainstay) seront engagés », a-t-il ajouté. Des appareils comme les SU24 sont aussi mentionnés dans les communiqués de l 'agence Novosti.

Dans le domaine naval, la Flotte du Pacifique a engagé mercredi la partie navale des exercices d'envergure Vostok-2010. Le croiseur Pierre le grand a ainsi effectué des tirs réels en présence du président Medvedev. Le croiseur Moskva de la flotte de la mer noire a rejoint les bâtiments russes présents en extrême orient.

vidéo de la visite du président russe


Au sol
Dans le cadre de l'exercice, l'armée russe pratiquera un déploiement de troupes supplémentaires en Sibérie et en Extrême-Orient pour renforcer le contingent déjà déployé. Divers entraînements avec tirs réels, opérations aéroportées ainsi que des attaques fictives contre des sites stratégiques seront menées.


Réactions internationales
Selon l'agence de presse Novosti, Une délégation du ministère chinois de la Défense conduite par le général Hou Shusen, chef adjoint d'État-major de l'Armée populaire de libération, est arrivée samedi en Transbaïkalie pour assister à ces exercices.

Les exercices Vostok 2010 ont soulevé des réactions internationales . Le Japon a ainsi demandé l'annulation d'une partie des exercices devant se faire à proximité des îles Kouriles et dans la Mer du Japon .

"Cet exercice ... n'est dirigé contre aucun pays spécifique ou bloc militaire. Il est de nature purement défensive en assurant la sécurité et la défense des intérêts nationaux de l'état russe en Extrême-Orient," a- déclaré en substance, le Général Nikolai Makarov, CEMG des Forces armées russes.
Source et Photos RIA Novosti


Livraison de missile air-air brésilien au Pakistan ?

Le blog Defesa Brasil a annoncé qu'un C-130 pakistanais avait été observé en deux occasions au brésil . Lors de la dernière visite il aurait embarqué à son bord 20 caisses contenant sans doute des missiles air-air Piranha MAA-1A de courte portée.

Le Pakistan a acquis il y a deux ans 100 missiles antiradar MAR1 fabriqués par la société Mectron, pour la valeur de R$85. Selon certaines rumeurs, la vente aurait été annulée pour ne pas compromettre les relations entre le Brésil et l'Inde. L'acheteur n'aurait pas reçu ses missiles.

A l'occasion de l'annulation des livraisons, l'armée de l'air du Pakistan aurait fait part de son intérêt pour le missile air-air courte portée brésilien. Selon des informations du blog Defesa Brasil, l'objectif du Pakistan serait d' intégrer le Piranha MAA-1A sur ces avions de combat et préparer l'arrivée de la nouvelle version, MAA-1B, plus performante.
photos / defesa Brasil


3 juil. 2010



Départ vers le golfe d'Aden de la sixième flottille chinoise de lutte contre la piraterie
Le 30 juin 2010, le 6eme détachement chinois d'escorte est parti mercredi pour le golfe d'Aden et le bassin de Somalie La flottille sera constituée de trois bâtiments de surface avec 1000 personnels à bord. Elle comprendra des personnels des forces spéciales Navales,et doit relever la cinquième flottille, présente dans les eaux de la côte de la Somalie depuis plus de trois mois.

Le bâtiment amphibie Kunlunshan, le destroyer Lanzhou, et le navire de ravitaillement Weishanhu appartenant originellement à la 5ème flottille , escorteront bientôt les navires de commerce qui en font la demande. Il s'agit du premier déploiement pour le navire amphibie Kunlunshan, d'un déplacement de 18,500 tonnes, pour une mission d'escorte.

Ce bâtiment dispose d'une grande plate forme pour hélicoptère à l'arrière et est équipé des installations pour soutenir deux hélicoptères comme le Z-8 ou SA 321 Super Frelon. Le bâtiment lancé le 21 décembre 2006 a rejoint la flotte chinoise en décembre 2007. Le LPD Type 071 peut embarquer un bataillon de fusiliers marins, soit entre 500 et 800 personnels, 15 à 20 véhicules blindés amphibies et 4 LCAC. La flexibilité des installations permet de l'aménager en bâtiment de commandement.
Le destroyer Langzu est un bâtiment de 7000 tonnes, extrêmement moderne et qui dispose lui aussi d'un hélicoptère embarqué. Il dispose de nombreux senseurs qui en font un navire extrêmement performant en matière de renseignement.



Les cinq premières flottes chinoises dans le golfe d'Aden ont accompagné plus de 2200 bateaux chinois et étrangers depuis décembre 2008 dans une région sujette aux menaces des pirates.
Le déploiement d'un navire amphibie n'est pas réellement d'une première car les Pays Bas ont déjà déployé ce type de bâtiment le long des cotes de Somalie. Un sous-marin promis par les Hollandais pour renforcer l'opération Ocean Shield ou un porte-avion, c'est réellement une nouveauté. Côté chinois, ce déploiement a aussi pour but de mettre en avant la puissance de la marine de guerre et sa capacité à se déployer loin du pays.

FEEDJIT Live Traffic Feed